Eduquer pour protéger

Encourager les enfants de Sayaboury à se rapprocher de l’éléphant d’Asie en voie de disparition.

kidsconservation-2

La lecture n’est pas une pratique courante parmi les populations rurales du Laos. L’analphabétisme est élevé parmi ces dernières tandis que les ressources pédagogiques restent rares et sont souvent sans intérêt pour les plus jeunes. Le Centre de Conservation de l’Eléphant collabore avec plusieurs organisations non gouvernementales (Community Learning International, Eco-Sys Action …), pour promouvoir l’alphabétisation au sein des écoles de la province de Sayaboury, dans le nord du Laos. Nous adoptons une approche novatrice pour encourager l’alphabétisation des écoliers en distribuant des ressources en langue lao et en amenant des étudiants à observer les éléphants de près.

 

Education & Sensibilisation

Education à l'environnement pour la jeunesse et campagnes de sensibilisation

 

Après une courte croisière sur le lac Nam Tien, les participants au programme arrivent avec enthousiasme au Centre, prêt pour leur première rencontre avec l’animal emblème de leur province et du pays tout entier.

kidsconservation-1

Lors de chaque “saison verte” (la mousson au Laos s’étend de juin à octobre), 4 groupes de vingt enfants sont choisis parmi les écoles primaires de la ville de Sayaboury pour participer au programme  « Kids in conservation », une initiative visant à promouvoir l’alphabétisation des communautés rurales et à accroître la sensibilisation aux espèces en voie de disparition, comme l’éléphant d’Asie (Elephas maximus).

Pendant quatre jours consécutifs, chaque groupe passe un après-midi au Centre et participe à  toute une série d’activités ludiques et éducatives. Les activités comprennent la visite du musée de l’éléphant qui contient 27 panneaux d’information trilingues; des livres; des DVD et des quiz sur le thème de l’éléphant d’Asie. La visite du musée se déroule dans une maison Tai Lue traditionnelle sur pilotis et se termine par une compétition dans un jeu des « différences » entre l’éléphant d’Afrique et l’éléphant d’Asie.

kidsconservation-3

Les enfants font ensuite une visite de l’hôpital des éléphants, menée par le vétérinaire ou le biologiste du Centre. Ils sont encouragés à poser toutes les questions possibles à nos spécialistes.

Après une courte promenade dans les 106 hectares de forêt naturelle qui entoure l’ECC, les enfants sont récompensés par une visite à la nurserie des éléphants où ils peuvent observer  les mères et les éléphanteaux qui y résident. Toutefois, le point culminant de la visite est très certainement le bain des éléphants qui ne manque jamais de les faire éclater de rire tant nos pensionnaires s’amusent à l’heure de leur pataugeage quotidien. Les enfants se voient ensuite offrir une collation et un rafraîchissement servis au restaurant du Centre.

Comme souvenir de leur journée avec les éléphants, les enfants reçoivent un livre de contes de langue lao et des affiches son remises à leur professeur pour promouvoir la lecture et la conservation dans la salle de classe.

Grâce à la réussite du programme pilote lancé en 2014, l’ECC prévoit d’organiser de nouvelles rencontres entre les enfants de Sayaboury et les éléphants.

 

BIBLIOTHEQUES MOBILES EN ELEPHANT

library2

Le Centre de Conservation de l’Eléphant en  partenariat avec l’organisation non gouvernementale “Community Learning International” promeut l’alphabétisation dans les écoles des provinces de Sayaboury et Oudomxay dans le nord du Laos.

Au milieu d’une mer de petits visages impressionnés, une trompe allongée présente à chaque enfant un livre de contes. Le don est réciproque lorsque des mains minuscules offrent des morceaux de canne à sucre, des bananes et des feuilles de bambou aux créatures géantes, offrande rapidement suivie d’un “nop” gracieux (la salutation traditionnelle et une façon de rendre grâce en joignant les mains devant le corps et en inclinant légèrement la tête.

A réception de leurs livres, de nombreux enfants se mettent à lire sur le champ, regardant attentivement chaque page, tandis que d’autres partent tout simplement le livre serré fort contre leur poitrine comme un bien précieux, qui dans la plupart des cas, l’est… le livre étant le premier objet que l’enfant a jamais possédé dans les villages isolés du Laos. Bienvenue à bord d’une Bibliothèque Mobile à dos d’Eléphant !

 

COMMENT NOUS AIDER ?